À Marseille, le prix de l’immobilier accuse une forte hausse : + 6,6 % sur 1 an !


Comme dans de nombreuses villes de l’Hexagone, les prix continuent de progresser dans la cité phocéenne. Sur l’année, la hausse atteint 6,6 % et dans certains secteurs, les prix augmentent de près de 20 % ! Faut-il y voir une conséquence de l’attrait qu’exerce la cité phocéenne sur les Parisiens ?

Les arrondissements, situés au sud de Marseille, sont plébiscités par les acquéreurs en recherche d…

Image

La flambée des prix immobiliers se poursuit à Marseille

A Marseille, le prix des appartements anciens a augmenté en 2021, comme dans la plupart des villes françaises de plus de 50 000 habitants. En effet, les prix de vente ont progressé dans 92 % de ces villes, contre 88 % en 2020. Dans la cité phocéenne, le prix signé des appartements anciens progresse de 6,6 % en moyenne au cours des 12 derniers mois, pour s’établir à 3 218 €/m². Précisons toutefois que cette augmentation est moindre que celle constatée dans de nombreuses grandes villes de l’Hexagone : dans 32 % des villes de plus de 50 000 habitants, le prix de vente des appartements anciens accuse plus de 10 % de hausse annuelle. C’est notamment le cas à Aix-en-Provence où le prix de vente moyen bondit (+ 11,3 %), pour culminer à 4 702 € du mètre carré. Dans une dizaine de villes (hors Île-de-France), l’augmentation est supérieure à 15 %. Elle dépasse même les 18 % sur 1 an à Angers, Beauvais, Laval, Montauban et Vannes.

Dans l’ancien, le prix au mètre carré à Marseille est de 3 218 €. 

Plus de 15 % de hausse sur 1 an dans 4 arrondissements phocéens

Selon les chiffres du baromètre LPI-SeLoger, la hausse des prix de vente touche presque la totalité de Marseille. Sur les 16 arrondissements que compte la ville, 14 voient leurs prix augmenter. Les prix ne reculent que dans les 8e (- 2,4 % sur 1 an / 4 368 € du m²) et 11e arrondissements (- 2,9 % / 2 540 € du m²). C’est dans le 10e phocéen (La Capelette, Menpenti, Saint-Loup) que le prix moyen signé a le plus augmenté sur les 12 derniers mois, avec une hausse de 18,4 %. En moyenne, le prix au m² dans le 10e arrondissement de Marseille s’élève à 3 046 €. Suivent le 3e arrondissement (+ 17,8 % / 2 340 € du m²), puis le 15e phocéen (+ 16,5 % / 1 785 € du m²).

Il est tentant de voir dans cette accélération du prix de l’immobilier phocéen une conséquence de l’affluence d’acheteurs extra-régionaux en provenance d’autres métropoles et notamment de la capitale. Certains arrondissements de la Cité Phocéenne seraient-elle en voie de gentrification ?

En dépit de ces hausses importantes, force est tout de même de constater que les secteurs de Marseille que nous évoquions plus haut continuent de compter parmi les plus accessibles de la cité phocéenne, financièrement parlant. En outre, alors que les prix de vente sont souvent sensiblement plus élevés dans le coeur des métropoles qu’en périphérie, Marseille présente un espace métropolitain homogène : le prix de vente moyen constaté dans l’ensemble de la métropole (3 532 €/m²) est même supérieur à celui de la ville-centre.

Les prix dans les 5 arrondissements les plus chers de Marseille

Arr. Prix/m² Hausse/1 an
7e 4 478 € + 5,7 %
8e 4 368 € – 2,4 %
6e 3 924 € + 5,6 %
5e  3 476 € + 14 %
12e 3 332 € + 15,7 %

À Marseille, la marge de négociation atteint 5,8 % du prix de vente affiché pour les appartements et 4,4 % pour les maisons.

Source : Baromètre LPI-SeLoger – janvier 2022



Lien Source

Rejoignez la discussion

Comparer les annonces

Comparer