J’ai un logement vacant : peut-il être réquisitionné ?

  • il y a 5 mois
  • Blog
  • 1
J’ai un logement vacant : peut-il être réquisitionné ?


Non, votre logement vacant ne peut pas être réquisitionné

Depuis mardi, les Français sont tous invités à rester chez eux au maximum et de ne sortir que dans des cas très restreints sous peine de sanctions, afin de limiter la propagation du Covid-19. Ces mesures ont cependant eu des répercussions sur les personnes sans-abri qui ne bénéficient pas de lieu où se rendre durant cette période de confinement. Cette carence en logement a d’ailleurs valu à plusieurs de ces personnes d’être verbalisées, notamment à Lyon.

Si les autorités recherchent actuellement des moyens d’accueillir les personnes sans-abri pour leur permettre de rester confinées pendant la durée de ces mesures annoncées pour l’instant pour 60 jours, le gouvernement n’a pour autant pas annoncé le réquisitionnement des logements vacants appartenant à des particuliers.

Bon à savoir

Le groupe Accor a proposé 600 places d’hôtel partout en France pour abriter les personnes sans domicile fixe.

Le gouvernement a réquisitionné les chambres d’hôtel

Pour l’heure, seules les chambres d’hôtel de Paris et sur le reste du territoire sont en train d’être réquisitionnées pour accueillir les personnes sans domicile fixe pendant l’épidémie. C’est le ministre chargé de la Ville et du Logement, Julien de Normandie, qui l’a annoncé ce jeudi 19 mars au micro de France Info, en précisant que « plus de 170 logements devraient être ouverts d’ici la fin de la semaine dans la capitale. » Le ministère a par ailleurs prévu une enveloppe de 50 millions d’euros pour mettre les personnes sans domicile fixe à l’abri pendant la durée du confinement.

Vous pouvez proposer la mise à disposition de votre logement à des associations

Si vous êtes propriétaire d’un logement, telle qu’une résidence secondaire ou une location saisonnière et que ce logement est actuellement vacant, rien ne vous empêche de proposer de le mettre à la disposition des personnes sans-abri pendant la durée du confinement. C’est d’ailleurs la demande qu’ont prononcé des associations à Marseille notamment, qui tirent la sonnette d’alarme car de nombreuses personnes sans domicile fixe sont encore à la rue. Fatih Bouaroua, coprésident de la communauté Emmaüs Pointe-Rouge, a expliqué à Ouest-France que l’on estime « entre 14 000 et 15 000 le nombre de personnes qui relèvent de l’urgence sociale à Marseille ».  Il a également précisé que « Marseille compte 40 000 logements vacants, et seulement 4 000 suffiraient pour confiner tout le monde. »

Si vous souhaitez volontairement prêter main-forte aux associations comme Emmaüs pour permettre d’abriter les personnes sans-abri en mettant votre logement vacant à disposition, n’hésitez pas à les contacter.

 

Bon à savoir

L’Insee recensait 150 000 personnes sans domicile en France en 2012, mais les associations estiment que ce chiffre avoisine en réalité les 250 000.



Source

Rejoignez la discussion

Comparer les annonces

Comparer