Comparer les annonces

Une résidence secondaire près de Paris à petits prix?

Une résidence secondaire près de Paris à petits prix?

Les Echos Patrimoine reviennent sur le prix d’une résidence secondaire proche de Paris. Retrouvez l’article d’Hélène Dupuy en intégralité ici.

 


Immobilier : combien coûte une résidence secondaire à deux heures de Paris ?

 

Le Perche, le Vexin, la Sologne, la Normandie… ces régions à moins de deux heures de la capitale sont très prisées des Franciliens pour le week-end. Combien coûte une maison de campagne ou de bord de mer dans ces zones ? Que peut-on acheter pour moins de 300.000 euros ? Quelles régions présentent le meilleur « rapport qualité-prix » ?
Si les vacances sont synonymes de repos, dépaysement, campagne ou mer… il existe un moyen de les prolonger toute l’année : acquérir une maison de week-end à moins de deux heures de votre résidence principale. « Il existe deux types de résidences secondaires : la maison ou appartement de vacances en bord de mer ou à la montagne, éloignés de plus de quatre heures de la résidence principale et la maison de campagne pour des respirations hebdomadaires à deux heures ou moins », souligne Fabrice Abraham, président du groupe Guy Hoquet l’Immobilier.

 

Des prix du simple au triple

Dans le cas où votre résidence principale est à Paris, la proximité avec la capitale a un coût. Il est difficile d’établir des règles générales sur ce marché très hétérogène, avec de fortes disparités au sein d’une même région. Mais globalement, l’Ouest est plus coté que l’Est. Et, plus on est proche de la capitale, plus c’est cher, sauf exception bien entendu. La côte fleurie en Normande avec des villes comme Deauville, Honfleur, à deux heures de Paris, sont plus de deux fois plus chères que Compiègne, Chantilly ou Senlis à une heure au Nord de Paris, par exemple.

Certaines régions sont historiquement très prisées des Franciliens pour y établir leur résidence secondaire , en raison de la qualité de leur environnement : proximité avec une forêt, un parc naturel régional ou la mer. Au sein de ces régions, les prix vont déjà du simple au triple.

« Les Franciliens recherchent prioritairement des secteurs cotés et paisibles comme la vallée de l’Eure à une heure de Paris. Plus loin, la côte fleurie est toujours très prisée », observe Fabrice Abraham. « Au Sud, Fontainebleau et ses environs comme Barbizon ou Bourron-Marlotte sont également à moins d’une heure de Paris. A l’Ouest, les villages après la forêt de Rambouillet à la limite de l’Eure-et-Loir attirent beaucoup », ajoute-t-il.

 

La Normandie, ultra prisée des Franciliens

A deux heures de Paris, la région la plus chère est de loin la côte fleurie, avec des villes comme Deauville, Houlgate, Cabourg, Trouville, Honfleur. La proximité de la mer bien sûr, mais aussi la beauté des centres-villes, la richesse culturelle expliquent notamment ces prix élevés.

Pour acheter une maison à Deauville, il faut débourser 4.500 euros le m2 et les prix peuvent monter jusqu’à près de 6.000 euros le m2 selon les données de MeilleursAgents.com. A Honfleur, il faut s’acquitter de 2.500 euros le m2, avec une fourchette haute à 3.500 euros/m². Autre zone très prisée en Normandie : le bocage normand, dans les terres. Compter entre 1.500 euros et 2.500 euros le m2 autour de Lisieux, Livarot dans le Calvados (à deux heures en train de la capitale). Toujours en Normandie, à Brionne dans le département de l’Eure, un manoir du 18e siècle de 170 m2 avec un grand terrain de 4.150 m² a récemment été vendu 369.000 euros par l’agence Mercure (photo).

Pour trouver des prix plus doux en Normandie, « l’Orne est le département le moins cher de la Normandie pour ce type d’acquisition », explique Fabrice Abraham. Il faut payer entre 1.500 et 1.800 euros le m2 pour une maison, selon MeilleursAgents.

Le Perche notamment, à cheval sur l’Orne et l’Eure-et-Loir séduit beaucoup de Franciliens. Dans le village de Longny-au-Perche, dans l’Orne, une longère de 200 m2 avec une dépendance de 75 m2 et un terrain de 6.000 m2 a récemment été vendue 182.500 euros en moins de quatre mois comme résidence secondaire par le réseau Guy Hoquet (photo). Dans le même village, une autre maison plus simple de 71 m2, avec dépendances et un jardin de 500 m2 a été vendue 81.800 euros par le même réseau. Inconvénient de la Normandie : les encombrements sur l’autoroute A13 si vous partez en week-end aux mêmes horaires que tout le monde…

Articles Similaires

Airbnb, cause des problèmes de voisinage

Dans la Nouvelle République, Vincent Buche parle des problème de voisinages que peut entraîner...

continuer la lecture

Résidence secondaire, les prix sur la cote atlantique

La rédaction Mysweetimmo.com, s'est renseigné pour les prix d'une résidence secondaire sur la...

continuer la lecture

Les 5 choses à faire avant de fermer votre Maison de vacances

Par la redaction de Logic-immo.com,  des conseils pour fermer votre maison de vacances...

continuer la lecture